26 janvier 1985

François Mitterrand en visite au 12e Festival d'Angoulème. A cette occasion, il remet au dessinateur Jean Giraud/Moebius le Grand prix National des Arts graphiques.
Les archives


Les livres de François Mitterrand


Dernières contributions

François Mitterrand et l’informatique à l’école


Dès les années 70, François Mitterrand s’intéresse à l’informatique et intervient - notamment en tant que Président du Conseil général de la Nièvre - (...)
Lire la suite

Discours de François Mitterrand aux Assises du socialisme


Après la victoire de Valéry Giscard d’Estaing à l’élection présidentielle de 1974 et malgré sa défaite le Parti socialiste sort renforcé et François (...)
Lire la suite

Discours lors du déjeuner avec les organisations agricoles à Boé


ALLOCUTION PRONONCÉE PAR M. FRANÇOIS MITTERRAND, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, AU DÉJEUNER AVEC LES REPRÉSENTANTS DES ORGANISATIONS AGRICOLES (...)
Lire la suite

Toutes les contributions

Le coup d’Etat permanent



Publication



« Entre de Gaulle et les républicains il y a d’abord, il y d’abord, il y aura toujours le coup d’Etat ». Toute la thèse de François Mitterrand dans cette courte phrase.

Paru en mai 1964, Le Coup d’Etat permanent est un livre de combat. Mitterrand veut « s’attaquer au gaullisme, et c’est avec un sens aiguisé de la formule qu’il dresse un réquisitoire minutieux et féroce contre le régime du Général. Il dissèque chacun des actes du gouvernement, dénonce le « pouvoir personnel » instauré par de Gaulle depuis son retour aux affaires en 1958, engage à une vigilance républicaine de tous les instants contre tous les pouvoirs.

Avec ce livre, Mitterrand fait franchir à son combat une nouvelle étape : en choisissant l’arme littéraire pour affronter le Général, il prend à son tour date avec l’Histoire, ayant l’intuition que son propre destin doit passer par une opposition encore plus irréductible au gaullisme, quitte à en caricaturer la présentation de façon à susciter le débat.

Devenu, dix-sept ans plus tard, président de la Ve République, François Mitterrand jugera inutile de « continuer de promener une polémique qui appartient à l’histoire ». Il n’est considérait pas moins ce Coup comme son meilleur ouvrage.

Tarif IFM :

10 € - À retirer sur place
14 € - Avec frais de port (France métropolitaine uniquement)

Le prix Master de l’Institut François Mitterrand

Pour la 10e fois et comme chaque année, l’Institut François Mitterrand lance son appel à concourir pour son prix Master.

En savoir plus


Association des Amis de l’Institut François Mitterrand

Adhérer à l’Association des amis de l’Institut François Mitterrand.

Adhésion à l’AAIFM



Contactez-nous

IFM — 33 rue du Faubourg Saint-Antoine 75011 Paris — Tél. +33 1 44 54 53 93 — Fax. +33 1 44 54 53 99 — ifm@mitterrand.org — © 2005-2017 — Mentions légales